Un stage week-end impro créatif !

Le stage week-end d’impro du mois d’avril vient de se terminer. Et ce fut un stage de théâtre très créatif ! Et très libératoire pour l’ensemble des participants. Quel plaisir de rentrer dans la peau de personnages très différents, de se lâcher sur scène grâce à l’impro théâtrale, de s’inventer des vies, de pouvoir s’exprimer librement sans aucun jugement.
Bon, le retour à la « réalité » le lundi matin au boulot n’est pas toujours évident ! On peut ressentir un certain décalage avec le quotidien, et c’est tout à fait normal ! Les freins ont sauté, et ça fait un bien fou. On se sent plus fort, plus forte, avec plus d’assurance. On s’est dépassé, surpassé même, on est allé au delà de ses peurs, de ses appréhensions.
Et Aurélia Aubert, la directrice artistique de La Fabrique du Comédien le dit très précisément dans la petite vidéo du stage week-end d‘impro du mois d’avril : chez nous, c’est sérieux, c’est cadré et professionnel, mais on ne se prend pas au sérieux ! Le respect et la bienveillance sont omniprésentes et sont des valeurs essentielles pour que chacun puisse se sentir bien et libre !
Pour certains (certaines), ce stage de théâtre d’impro fut un cadeau. Comme pour aider à « passer le cap », à franchir le pas. Comme une envie très lointaine de faire du théâtre… mais on n’a jamais osé. Alors heureusement qu’un ami, un proche, un collègue, a su écouter cette envie, voire ce besoin profond, et donner un petit coup de pouce.
Le groupe théâtre du stage d’impro de ce week-end était composé de plus d’hommes que de femmes ! Un groupe super sympa et très dynamique. Très riche dans sa diversité, vous veniez de Normandie, de Bretagne, de La Rochelle, et bien sûr de Paris, et vous aviez entre environ 25 et 55 ans. Que demander de mieux pour s’enrichir des uns et des autres !
Et la suite du programme des stages est très intéressante : comme le stage à Avignon ! Le thème, aussi utile que passionnant : « Comment capter l’attention des autres », grâce au théâtre.